• Comme promis, voici les premières photos de notre troisième voyage en Turquie...Nous sommes retournés dans le même hôtel qu'en 2011, à Pamucak, dans la baie de Selçuk, à 12 kms de Kusadasi..

    Mais commençons par le début...samedi 1er juin 2013, nous arrivons à Roissy Charles De Gaulle, à 18 heures..Notre fils nous véhicule avec les bagages..Merci fiston..Direction le terminal 3

     

    Nous nous dirigeons vers les comptoirs d'enregistrement des bagages..

    Il y a déjà la queue..mais nous arrivons quand même à obtenir des places de chaque côté du couloir de l'avion et presque au milieu (nous serons sur les ailes, c'est souvent comme ça, on préfère plutôt qu'au fond..au cas où...bref, ne pensons pas au pire ...) Ouf, les valises sont parties sur les tapis, et on est pas en surpoids..15 kg c'est pas beaucoup, surtout quand on retire déjà le poids de la valise, soit plus de 4 kgs !.

    Puis nous allons vers le contrôle des passeports et cartes d'embarquement

    Les agents nous tamponnent nos passeports tout neufs...Les précédents étaient remplis presque juqu'à la dernière page, et périmés depuis mars 2013..

    Passons à l'étape désagréable..séance de déshabillage, enlever chaussures, ceintures, sortir les appareils électroniques etc...le parcours du combattant au pas de charge, car il y a du monde derrière, et les agents de sécurité houspillent les bacs et les sacs vers les scanners..pas le temps de dire ouf que déjà tout est passé de l'autre côté..Passage sous le portiques....mon époux est derrière moi, mais il y a un gars qui était devant moi, et au moment où il va passer sous le portique, ça sonne..on recommence, et rebelotte, ça resonne..deux fois ! du coup, on me fait passer devant lui..Ouf, ça ne sonne pas...je me précipite pour récupérer mon sac à mains mon bagage cabine et mes papiers..Le gars en uniforme, lui par contre, c'est un vrai carillon !

    Il doit faire partie du personnel naviguant d'une compagnie aérienne sans doute car il est en chemisette blanche à épaulettes et pantalons d'uniforme, et à chaque fois qu'il passe sous le portique, ça sonne...! stupeur du gars, qui commence à la trouver mauvaise..Pourtant, il doit avoir l'habitude..Il lève les bras en l'air, (et les yeux au ciel)  enlève ses chaussures, palpe ses poches, il n'y a rien...sauf sa barbe..p'tête que ç'est ça qui sonne  de guerre lasse, après l'avoir palpé, passé au détecteur, on l'autorise à récupérer des affaires et à passer de l'autre côté..J'en profite pour réceptionner les affaires de mon époux, qui a dû attendre derrière le gars qui sonnait...

    Salle d'embarquement...On est pas tous seuls !! sur cette photo (du net), il n'y a pas trop de monde, alors que nous avons du mal à trouver une place assise..les portes d'embarquement vers des vols pour la Tunisie et autres, sont déjà noires de monde qui fait la queue..Il y a aussi une multitude de gamins, dont certains sont encore au biberon, en poussettes..

    Nous attendons nous aussi devant la porte, en attendant de monter dans le bus qui doit nous amener à l'avion, un Aibus A321 de la Compagnie turque Onurair. Nous devons décoller à 20h45. Vers 20h10, le bus arrive...Il nous faudra attendre le deuxième, le premier étant rapidement plein

    Nous grimpons la passerelle et arrivons dans l'avion..

    Allez, c'est parti pour 3h10 de vol..on nous donne les consignes de sécurité (d'abord en turc, puis en français) nous constatons que devant les sorties de secours ont été rajoutés des sièges de chaque côté..les passagers assis devant, devront tenez-vous bien, en cas d'évacuation de l'avion, ouvrir les portes et permettre aux passagers d'évacuer l'avion, en les aidant si besoin est..! Mais personne ne fait voir comment ouvrir (déverrouiller) les portes en cas d'impératif, ..Je me vois mal faire ça..faut être doté d'une bonne poigne, et d'autre part, ne pas céder à la panique..Sûr que cela facilite les choses d'avoir mis des sièges devant les portes ! C'est la troisième fois que nous partons avec cette compagnie, et la première que nous constatons ce genre de chose..Mais c'est vrai qu'on avait déjà vu ça sur la compagnie Aegean en allant en Grèce..Comme c'est un avion assez basique, pas d'écrans (sauf pendant les instructions de sécurité, et  ensuite ils sont rétractés dans le plafond) pas de connectique pour casque, donc pas de musique..On se plonge dans la lecture.. 

     

    Nous avons mangé nos sandwiches avant d'embarquer, car nous savons qu'à bord, tout est payant..

    Nous arrivons à l'aéroport international d'Izmir vers minuit 15, mais entretemps, on a pris une heure dans la vue (1h de plus en Turquie) donc, il est 1h15..

      

    Le temps de passer les contrôles, récupérer les bagages, trouver le bus qui doit nous amener à l'hôtel (le parking des bus est pas facile d'accès, en haut d'une plateforme à laquelle il faut arriver chargés des bagages..) et d'attendre les passagers dudit bus, on arrive à l'hôtel vers 2h45 du matin..Il y a plus d'une heure de route entre Izmir et Pamucak, et on a déposé des gens dans un hotel sur le parcours.. On est assez fatigués à l'arrivée à l'hôtel.....Le Richmond Ephesus Resort..A la réception, il n'y a qu'un seul employé, et un groom..Nous ne sommes que nous deux à descendre à cet hôtel..

    La chambre qu'on nous a attribuée n'est pas conforme à celle demandée et payée..Celle qu'on nous a donnée, se situe côté route et parking, avec une vue sur la colline pelée..il faudra attendre demain matin pour pouvoir en changer, car il est prévu un gros départ le lendemain (Les turcs d'Istambul et autres villes qui sont là pour le week-end) plus tous les départs du dimanche..) et toutes les chambres sont occupées...! Nous sommes très contrariés, mais bon, on a pas le choix...La réception nous appelle pour nous proposer un sandwich..à 3 heures du matin, non merci...mais c'est gentil quand même..

    Le lendemain matin, après le petit déjeûner, nous faisons le siège de la réception...Personne ne parle français, et bien entendu le réceptionniste de la nuit n'est plus là..Pendant que mon époux va faire un tour, j'assiste au ballet incessant des départs nombreux et arrivées également nombreuses..Le hall de l'hôtel se transforme en ruche bruyante..

    Tout le monde comprend notre problème (expliqué en anglais) mais il faut attendre 15 h que la gouvernante donne le chek-in pour pouvoir attribuer à nouveau les chambres qui se sont libérées et dont le ménage a été fait. Nous allons donc attendre encore...c'est vraiment énervant ! dehors, il ne fait pas très beau, le temps est couvert, pendant la nuit il a plu, et il y avait beaucoup de vent..Cette première journée fut un peu gâchée...Enfin, après le déjeûner, je recommence mon siège auprès de la réception, les employés se défilent du problème et parce que je m'adresse à une nouvelle personne, sortie des bureaux de derrière, je trouve enfin une oreille attentive et décisionnaire...celle du responsable de la réception qui lui parle un peu français à qui je réexplique le problème. Il demande à un employé notre dossier..."allez hop, trouve-le !" dit-il à l'autre...l'autre farfouille dans les dossiers, et le lui donne...enfin on s'occupe de nous...(il n'était pas présent auparavant) Constat : "ben oui, ils doivent avoir une chambre avec vue mer, au 3ème étage"...Ce monsieur est d'une gentillesse et d'une courtoisie extrême..Il se met en quatre pour satisfaire les clients..Le voilà qui épeluche le listing des chambres libres, vérifie sur son ordinateur, et nous attribue une chambre à l'étage que nous voulions, face mer comme prévu, avec lits jumeaux. C'est M.Koran cet homme-là, il passe son temps du matin au soir à démêler les sacs de noeuds, prendre les réclamations des clients, se prend les enguelades en russe, ou en turc, et toujours avec le sourire..et il donne généralement satisfaction dans les minutes qui suivent.. 

     

    Bref, ça se termine bien, mais que de temps perdu...Nous voici installés dans notre nouvelle chambre, un groom est allé chercher les bagages dans la précédente, avec mon mari. Bien mignon ce jeune homme, qui fait des efforts pour parler français. il aura un pourboire en euros, car je n'ai pas encore fait de change en livre turques.

    Le temps s'est dégagé..le ciel est devenu bien bleu, le soleil brille..nous en profitons pour faire quelques photos depuis le balcon..

    les tous-petits ont aussi leur petite piscine et leur tobogan (au fond à droite) et les enfants ont leur bassin avec tobogan à  leur disposition

    La piscine est assez grande...

    Nous partons faire un petit tour dans les jardins , se poser un peu au bord de la piscine

    c'est le premier jour, donc, prudence..le soleil tape très fort, même s'il est déjà 16h30,

    en réalité, deux heures de moins au soleil...

    et jeter un coup d'oeil sur la plage..

    Retour dans nos pénates..Nous avons besoin de nous reposer un peu avant l'heure d'aller dîner..nous avons peu dormi la nuit précédente, du fait de notre arrivée tardive presque 3 heures du matin, et de la contrariété..sans parler du vent qui mugissait dans les voilages, la fenêtre étant ouverte à cause de la chaleur accumulée dans la chambre, la clim étant peu vaillante....

    Avant d'aller au bar prendre un cocktail, nous profitons du soleil couchant sur le balcon..

     

    Après le dîner, nous prenons le frais sur le balcon, au-dessus de la piscine éclairée..

    C'est l'heure d'apprécier nos dodos, on aura pas besoin de nous bercer..demain sera un autre jour, je vous raconterai la suite...si vous voulez bien..je vous laisse regarder les photos

    Merci de vos visites et commentaires toujours appréciés...@ bientôt

     

     
     

    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique