• Continuons la visite de Lisbonne...Il y a tellement de lieux à visiter...

    Toujours le 14 septembre 2014, après la visite du monastère des Hiéronymites, nous allons voir le Musée national des carrosses...Cela vaut la peine !!

    Le Musée national des Carrosses (en portugais, Museu Nacional dos Coches) est un musée consacré aux voitures hippomobiles situé à Lisbonne ,dans le quartier de Belém, sur les bords du Tage, place Afonso de Albuquerque. C’est une des plus importantes collections du monde

    Le musée est installé dans l'ancien manège du palais royal de Belém, siège actuel de la Présidence du Portugal.

    Le bâtiment fut construit en 1787, dans un style néoclassique, sur les plans de l’architecte italien Giacomo Azzolini. L’intérieur est décoré de peintures et de panneaux d’azulejos réalisés par divers artistes portugais. Le manège intérieur, où on dressait les chevaux et offrait des spectacles d'équitation et des jeux équestres, mesure 50 mètres sur 17. Les membres de la famille royale pouvaient suivre les évolutions des chevaux depuis les balcons.

    Ce musée, inauguré en 1905, était une idée de la Reine Amélie d'Orléans, épouse du Roi Dom Carlos I, afin de conserver la grande quantité de voitures de la famille royale et de la noblesse du Portugal. En premier lieu, il fut nommé Museu dos Coches Reales (Musée des Carrosses Royaux). Des voitures de la Maison Royale y étaient exposées, ainsi que des uniformes de la cavalerie et d'autres éléments relatifs à l'équitation, et des armes 

       
       

     

    Plus tard, il change de nom car la collection s'agrandit et accueille d'autres moyens de transports appartenant à des familles nobles. (source Wikipédia)

     

    Aujourd'hui, le Museu Nacional dos Coches réunit une collection très importante - l'une des plus belles du monde - de carrosses et de nombreuses sortes de voitures d'apparat du 17e, 18e et 19e siècles. On pourra donc observer les divers modèles (souvent très luxueux) avec leurs bois sculptés, leurs ornements (dorures, peintures) et leurs riches intérieurs. De véritables trésors !

     

     Voitures de promenade, voitures d'apparat, carrosses de triomphe, chaises à porteur, litières, harnais, emblèmes, uniformes et autres pièces se rapportant à l'art équestre, à l'époque de la monarchie portugaise se trouvent réunis dans cet espace.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le somptueux carrosse du roi Joao V, où l'on peut remarquer les 12 signes du zodiaque figurant sur les roues,

     

     

    et le carrosse du roi Joao VI, (1824) sont déjà impressionnants...

    mais il y a encore plus luxueux et "baroque" 

     

    Trois énormes et immenses carrosses, fabriqués à Rome, en 1716 pour le marquis d'Abrantes, alors ambassadeur extraordinaire du Portugal au Vatican, auprès du Pape Clément XI, constituent le "clou" du musée des carrosses de Lisbonne...Chefs d'œuvre du baroque italien..

    Le carrosse de triomphe "la maîtrise des océans"

     

    Les voitures à caisse ouverte, appelées " voitures à la Romaine", sont ornées de sculptures allégoriques recouvertes d'or et retraçant la gloire des conquêtes triomphales, et des découvertes portugaises

    Carrosse de triomphe du "pouvoir" couronnement de Lisbonne.

    Carrosse de triomphe "les conquêtes"

    la voiture la plus ancienne de la collection ; le coche de voyage de Philippe II du Portugal, construit vers 1600.

     

    On trouve des voitures venant du Portugal, d’Espagne, d’Italie, d’Autriche, de France, de Grande-Bretagne.

    Voiture de la Couronne

    Voiture d'apparat, elle fut commandée à Londres, en 1824, pour le roi Joao VI. L'usage de la cour portugaise de s'adresser aux carrossiers parisiens a sûrement été modifié par la Révolution française qui poussa le roi et la noblesse  à se tourner vers Londres.

     

    Le Roi Carlos 1° fit ajouter son monogramme pour son couronnement.

     

    La galerie qui surplombe l'immense salle, expose également d'autres accessoires et objets ayant appartenu à la famille royale et des portraits .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A la sortie du musée, nous allons avoir une petite surprise...notre guide, avait commandé à la pâtisserie renommée qui se trouve à proximité du monastère et du musée,

    les fameux "pastels de Belem", et nous allons les déguster au frais, dans les jardins...Il nous fait la distribution...

    et nous apprécions la dégustation, en nous léchant les doigts..smile

    Puis nous reprenons la visite de Belem, en nous dirigeant vers le Monument aux découvertes et la Tour de Belem...situés près du Tage...Mais cela sera dans le prochain article si vous voulez bien...en attendant, je vous laisse regarder les photos...

    Merci pour vos visites et commentaires toujours appréciés..@ bientôt

     

     

     

     
     

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique