• Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    Jacqueline en Corse en 2006

    suite du texte

     

         Elle y vivra et travaillera trois ans pour des sociétés internationales, reviendra sur Paris et divorcera. Sa vie en Tunisie n'aura pas été simple.

     

     

     

              Pendant toute cette période, depuis leur adolescence, Jacqueline et moi avions décidé de reprendre des cours de théâtre. Une formation professionnelle basée sur la méthode de l'actor studio. Les exercices sont spécifiques. Marche, les uns derrière les autres pour favoriser la mémoire visuelle, la psychologie animale et bien d'autres exercices. L'objectif étant que ce ne soit pas vous que l'on reconnaisse dans tous les rôles, mais les personnages que vous interprétez.

          C'était assez éloigné des cours de théâtre classique traditionnels que nous suivions plus jeunes. Jacqueline avait pris beaucoup de notes. Après deux années, le professeur ayant démissionné, Il n'y avait plus de cours. Avec le groupe nous avons décidé de créer une association ayant pour but  le développement du théâtre. Puis nous rencontrerons l'adjoint au maire, chargé de la culture pour lui demander de continuer à occuper la salle de répétition. Il sera d'accord si nous créons une association et déposons les statuts en Préfecture. Jacqueline lui remettra un exemplaire des statuts. Il sera surpris que nous ayons déjà fait les démarches et sera donc contraint de nous donner son accord. Bien joué Jacqueline. Elle donnera donc des cours à l'aide des notes qu'elle avait prises. Ses cours seront vite connus et appréciés. Ils seront fréquentés chaque année par environ cinquante personnes principalement des étudiants et des adultes voulant améliorer leur communication, dont sortirons trois comédiens.

     

     

     

              Jacqueline sera un très bon prof, avec une grande pédagogie. Elle sera aussi un bon metteur en scène et mettra sur pied chaque année une pièce de boulevard après avoir obtenu les autorisations de la Sacem, et des sketchs pour les élèves ne jouant pas dans les pièces. La compagnie aura un vif succès et nous jouerons pendant dix ans dans un théâtre André Malraux toujours plein. Elle me demanderas de lui faire les décors. A partir de ses indications, je ferais à chaque fois une maquette au 40 éme que je transformerais en fonction des besoins de la mise en scène qu'elle préparait l'été. Je réaliserais ensuite les décors dans un immense atelier de menuiserie de la ville.

     

     

     

              Nous sortirons plus souvent après le départ des enfants, spectacles et restaurants.

     

     

     

              Agathe, qui attends sa première fille Margot, se marie avec son ingénieur en Normandie. Il fait très froid, moins six degrés, de la neige. Le mariage sera organisé par ses beaux parents qui sont très agréables et accueillants. Leur maison est très belle avec des colombages,  un champs de pommiers en bordure de rivière, des anciennes écuries transformées en ateliers, le tout en pleine ville. Un bien précieux. Son beau père a fait le tour du monde pour son travail, où il est ingénieur dans l'industrie sucrière. Sa belle mère est adjointe au Maire chargée de la culture. C'est le Maire de la ville qui officiera avec un discours plein d'humour. Après la cérémonie, un vin d'honneur sera servi dans la propriété aux nombreux amis et copains.

     

     

     

              Le soir, le repas sera servi dans une auberge et on en gardera un très bon souvenir. Retours à la propriété ou les jeunes avaient organisé la soirée dansante. Il faisait très froid malgré les nombreux chauffages d'appoint installés. les fenêtres étaient disjointes. Après le petit déjeuner et le déjeuner, nous sommes rentrés par une nationale couverte de neige. Il y avait des congères partout et nous avons vu de nombreux véhicules dans les fossés ou sur le toit. En conduisant prudemment, nous sommes bien rentrés à la maison.

     

     

     

     

    « Ja&cqueline en Chine suiteJacqueline en Corse suite et fin »

  • Commentaires

    5
    Samedi 23 Mai à 10:44

    Je ne connais pas la Corse et c'est une destination où j'irai en voyage organisé dès que l'occasion se présentera, car, pas question de prendre notre voiture sur des routes aussi étroites et où les Corse roulent à toute vitesse !

    Bravo pour toute cette formation théâtrale ! Il faut avoir la fibre. Pour ma part, je n'ai pas du tout en moi le désir de "jouer" des rôles. Me mettre dans la peau de quelqu'un d'autre me stresse.

    Pour votre fille Agathe, heureusement que tout s'est arrangé au fil du temps !

    Bises et bon week-end Jacques !

     

    4
    Vendredi 22 Mai à 14:14

    Bonjour Jacques de belles photos de Jacqueline avec en fond la Corse.

    Jacqueline avait vraiment la fibre artistique, d'abord le chant puis le théâtre mais là en temps que professeur. Et vous, vous faisiez tout pour l'aider.   Quelle belle histoire vous avez vécue malgré les aléas de la vie.

    Amicalement

    chatou

    3
    Jeudi 21 Mai à 21:12

    Bonsoir Jacques,

    Réussir des cours de théâtre comme ça juste en prenant des notes, c'était fort !

    Mais elle était très douée. Elle a bien rempli sa  vie. Super !

    Elle était douée en tout.

    Je t'envoie toute mon amitié.

    Lydia

    2
    Marie-France
    Jeudi 21 Mai à 13:36

    Bonjour

    Je vous remercie pour ces photos de Jackline en Corse. Heureusement que vous n'avez pas eu d'accident au retour du mariage de votre fille Agathe. Je vous souhaite une bonne journée de l'Ascension.

    1
    Jeudi 21 Mai à 13:23

    ah la corse que c'est beau, papa et maman y sont allés vers propriano, vers porto aussi  vers cargèse golfe de sagone.. j'ai vu leurs photos magnifique !!!

    ah le théâtre que j'aurai aimé prendre des cours par jacqueline moi qui rêvais de faire du théâtre de boulevard depuis que je suis jeune... ma gd mère m'emmenait voir une pièce à paris souvent sur les grands boulevards.. pour cela que j'ai toujours aimé le théâtre !!!

    pas facile les mariages de deux religions différentes ,

    un mariage en normandie ! c'est l'opposé de la tunisie..

    une vie bien mouvementée que vous avez eu !!!

    bon jeudi jacques il fait chaud trop chaud je trouve quest ce que ça va être en aout !!!

    une bonne journée à toi biz flo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :