• Suite de notre séjour en Guadeloupe, le 29 décembre 2011, nous passons sur l'autre aile de

    "l'Ile papillon"...Direction Basse Terre...nous passons par Pointe à Pitre, et suivons notre chemin, jusqu'à la plantation de bananes, "Grand Café"...A Capesterre Belle Eau...

     

     Dans les années 4O c'était une plantation de café. La culture du café a ensuité été abandonnée et seule la banane a été cultivée mais le nom "Plantation Grand-Café" est resté. Un domaine de quelques 3O hectares que le propriétaire a eu l'idée de faire visiter aux touristes. Visite de la plantation dans une remorque tirée par un tracteur.

    Pas moins de 3O espèces de bananes à découvrir dans cette plantation. Mais nous ne ferons pas la visite en remorque tracteur, car nous devons aller à la Distillerie Longueteau, puis monter sur Basse-Terre Ville pour visiter,  et enfin aller à St Claude retrouver les cousins de mon mari qui habitent près de St Claude...cela fait beaucoup pour une journée...les distances sont assez grandes, et les routes assez sinueuses, surtout quand on attaque les hauteurs...Ils sont proches de l'accès à la Soufrière...mais je vous amenerai plus tard sur ces endroits..

     le bananier n'est pas un arbre, mais une haute plante...La banane n'est pas replantée chaque année. Lorsque le bananier a donné un régime,  il est abattu. Une pousse issue de la souche le remplacera, (cycle d'environ 9 mois). Il s'agit ici de bananes type Cavendish, celles que l'on consomme partout...et non de bananes plantin. La banane Cavendish est la banane fruit la  plus consommée mondialement. Elle est originaire de Vietnam et de la Chine. cette  banane possède une peau de couleur verte quand elle est  mûre la peau devient jaune. Les doigts ont une longueur de 15cm à 25cm.  dans cette bananeraie, il faut qu'ils fassent 18 cm minimum. La partie intérieure est une pulpe au goût sucré et à la consistance généralement fondante. Pendant le processus de maturation, se produisent les sucres et les arômes caractéristiques de la banane. comme les bananes sont expédiées vertes, les arômes sont ajoutés artificellement à l'arrivée...

    La  banane plantain est le fruit d’une variété de Musa Paradisiaca. Elle est généralement plus grosse et plus longue que la banane fruit. Sa chair est un peu rosée et est plus pauvre en sucre et plus riche en amidon, ce qui la rend plus ferme, lui conférant une bonne tenue à la cuisson. Elle est de ce fait beaucoup utilisée comme un légume. Souvent cuisinée avant complète maturité, elle doit être blanchie (passage à l’eau bouillante salée) pour pouvoir être pelée puis passée à la friture ou utilisée dans des ragouts comme la pomme de terre.

    (photos du Net)

    La fleur du bananier, est appelée "popotte"...sa forme est caractéristique...Lorsqu'elle éclot, on peut voir les petites bananes à l'intérieur...

    Mon époux a fait une aquarelle pendant notre séjour de cette fleur si typique, et l'a offerte à sa cousine lors de notre arrivée chez eux  près de St Claude...

     

    l'aquarelle de mon mari

     Nous visiterons (en libre) l'unité d'emballage et d'expédition...les bananes sont triées, lavées et emballées..direction la Métropole et partout dans en Europe... 

     

     Une fleur d'alpinia

    Nous quittons la bananeraie, et nous dirigeons vers la distillerie Longueteau...située non loin de là

    Le rhum Longueteau est fabriqué à la distillerie Espérance-Monrepos depuis 1895. C’est d’ailleurs la plus ancienne distillerie encore en activité. La tradition est toujours perpétuée par des membres de la famille. Il est diffusé sous deux marques : Longueteau-Karukera pour l’export et Monrepos en diffusion locale. La visite du domaine est gratuite. On y apprend  toute l’histoire de ce domaine 

    A la fin du XIXème siècle, en pleine crise sucrière, le marquis de Sainte-Marie s'adonne vivement aux jeux. Ces échecs successifs l'obligent alors à vendre ce qui deviendra plus tard le Domaine du Marquisat de Sainte-Marie. Le notaire - en charge de réaliser la vente -  rencontre Henri Longueteau et propose à ce dernier d'acheter  le domaine. 
    Henri Longueteau - gérant d'une usine voisine - n'a malheureusement pas les moyens d'en faire l’acquisition et l'annonce au notaire. Ce dernier rétorque ‘Aucun problème; je vous confie la propriété et vous la rembourserez dès que vous pourrez.’ Henri Longueteau honora visiblement ses dettes puisque depuis plus de 120 ans, la famille Longueteau est l'unique propriétaire des lieux.


    En 1895, Henri Longueteau entame les transformations de l'ancienne sucrerie en distillerie afin de fabriquer le rhum ‘z'habitant’. Le rhum ‘z’habitant’ est, à l’époque, le nom donné au rhum provenant directement de la distillation du pur jus de canne à sucre,  appelé aujourd’hui  rhum agricole.



    Depuis, quatre générations se sont succédées sur le domaine.

    Aujourd'hui la distillerie Longueteau est la seule distillerie de Guadeloupe 100% autonome en cannes à sucre. Ces dernières proviennent en effet exclusivement des plantations du Domaine, situées au pied du massif de la Soufrière. Le rhum agricole ainsi produit permet à la marque Longueteau (Karukea pour l'export aux pays de l'Est) d'élaborer une gamme de rhum de grande qualité, récompensée depuis plusieurs années au Concours Général Agricole de Paris. 


      

    Le rhum Longueteau est un rhum agricole obtenu après de la distillation du jus fermenté de la canne à sucre à la différence du rhum industriel réalisé à partir de la mélasse. 


    Nous découvrons les machines, qui ne fonctionnent pas , car en maintenance, cuves en nettoyage,  La colonne à distiller est d'une hauteur impressionnante ! .plus de 7 m de hauteur.....

    nettoyage des cuves de fermentation

    mais un membre du personnel vraiment sympa nous fait la visite et nous explique comment cela se passe de la récolte de la canne (vers mars) jusqu'à la production du rhum, la mise en fût et en bouteilles...

    Il nous explique tout, gestes à l'appui...

    .

    Le résidu de la canne broyée : la bagasse...

    La distillerie fonctionne toujous à la vapeur, comme à sa création. la chaudière est alimentée en combustible par la "bagasse" résidu provenant du broyage de la canne à sucre...

     mais les autres parties de l'exploitation sont ultra-modernes...(voir la vidéo)

    Le responsable de la boutique est très accueillant et aimable, lors de notre passage  pour une dégustation , dans un bâtiment tout neuf, à la fin de notre visite. Cette exploitation vaut vraiment la visite, et son histoire est intéressante...

    Nous achetons un vieux rhum et des bâtons de vanille.. Nous avons beaucoup apprécié les explications, et aussi l'accueil à la boutique, bien aménagée, qui donne envie de ramener du rhum de qualité..La précédente distillerie visitée  très "industrrielle" ne nous avait pas emballés sur le plan de la dégustation.

     

    Le rhum Longueteau a été le seul rhum des Antilles à être sélectionné pour faire partie des produits Destination Saveur Métropole, ce qui lui permet d’être aujourd’hui présent dans le premier groupe de distribution en Europe.

    Un petit diaporama sur la bananeraie et la distillerie...

      

    Regardez aussi  la petite vidéo qui explique l'histoire de cette distillerie, ainsi que tout le processus de fonctionnement..

     

     Nous repartons vers Basse Terre, pour visiter la ville...mais ce sera dans un prochain article, si vous voulez bien...à bientôt

    hébergement gratuit de photos & vidéos avec www.photomania.com

     
     

    15 commentaires