•  

        

    suite du texte

          En août, je passe un concours que je réussi, puis un entretien d'embauche qui me permettra de rentrer à l'ANPE en qualité de prospecteur placier. Je doublerais mon salaire. Ces nouvelles fonctions consistent à rencontrer des chefs d'entreprises, à recueillir leurs besoins en matière d'emploi et de l'autre cote,  De recevoir, inscrire et suivre les demandeurs d'emploi, a qui je proposerai, des emplois des prestations ou des formations. Mon objectif est d'en placer un maximum.

     

              Jacqueline restera deux années à la maison pour s'occuper des enfants, puis elle reprendra son activité professionnelle, toujours dans la même Mairie, mais aux ateliers municipaux, où elle s'occupera principalement des fournisseurs et de la comptabilité. Elle y restera jusqu’à la fin de sa carrière. Les enfants iront chez une nourrice, à l'étage juste au dessus dans le même escalier.

            J'avais acheté trois petits fauteuil en osier, que nous emmenions avec nous quand nous allions au restaurant. Les enfants avaient déjeuné, étaient adorables, on ne les entendait pas. Curieux, ils regardaient tout ce qui se passe dans un restaurant. Ils souriaient à toutes les personnes qui les regardaient .A trois ans et demi, ils iront à la maternelle, et à la garderie maternelle. Olivier  n'a pas compris que l'on ne joue pas avec les petites voitures dans la classe Il est quelque fois puni par la Directrice. Agathe n'aime pas l'injustice, et elle découperas avec des ciseaux des poupées en papier dans le tiroir de la maîtresse. Mais dans l'ensemble, çà va. L'organisation est minutée. Je dois déposer Jacqueline à son travail, puis les enfants à la maternelle, puis je file au travail. Même circuit le soir. Les enfants ayant de l'école le samedi matin, nous en profitons pour faire les courses de la semaine. A six ans, ils iront à la grande école à côté de la maternelle, et le mercredi au centre de loisirs de Gagny.

           Par l'intermédiaire d'une collègue nous achèterons un chien. Magnifique berger d’Écosse ou colley qui ressemble pour l'instant à un petit renard. Il est issus d'une lignée de champions internationaux de beauté. Ce sera Maxime de blanche lande. Il sera confirmé et champion de beauté sur trois cent chiens. On ne l'appellera que Maxime. Jacqueline l'emmènera au bureau dans un panier en osier et il prendra l'habitude de se coucher sur ses pieds. Habitude qu'il gardera adulte à la maison.

     

              En 1977, nous achetons un petit pavillon à Coubron, mitoyen de chaque côté avec un petit jardin tout en longueur. Papiers et peintures à faire avant d'emménager. Le déménagement se fera avec les copains et durera deux jours.. Je demande une mutation pour Noisy-le-Sec ou je deviens adjoint opérationnel donc adjoint au Directeur chargé de l'organisation et de tous les problèmes que peut rencontrer une organisation professionnelle.  J'avais déjà réussi quatre fois le concours de Directeur, mais d'après ma hiérarchie je devais d'abord passer par un poste d'adjoint.

     

              Les enfants iront au collège à Clichy-sous-bois, puis au Lycée au Raincy.  Pendant cette période nous allons toujours en vacances à Oléron en juillet et les enfants en colonies de vacances en août. Puis nous irons toujours à Oléron mais une année sur deux de façon à faire connaître d'autres régions de la France. Ils aimeront L’Alsace ou nous rencontrerons quelques cousin, de Sélestat jusqu’à Strasbourg, puis la Bretagne en passant chez ma sœur, puis, dans une petite location dans les dépendances d'un château en Normandie, et au mont Saint Michel, Nous ferons les sept toques d'or du Gers. Ils se sont régalés, nous avons rapporté de la charcuterie et des pots de foie gras. C'est de l'Ardèche qu'ils auront sans doute les meilleurs souvenirs. Ils avaient enfin une grande liberté, pouvaient faire ce qu'ils voulaient, pouvaient se promener sans surveillance, à condition de rentrer à l'heure pour le dîner. Nous allions  à la pêche, prendre du gardon que l'on donnera au propriétaire. Celui ci mettra le poisson au congélateur pour l’hiver. En échange il nous donnera des produits frais, tomates, haricots vert, des pots de miel de châtaigner. La plus grande partie des vacances, consistaient à de nombreuses baignades dans la rivière, Il faisait très beau, plein soleil. On leur a prêté des canoë kayak, en plastique, dont nous avons bien profité en faisant des courses mémorables, avec de nombreux fou rires et de nombreux retournements.

    « Ja&cqueline en Chine suite »

  • Commentaires

    7
    Mardi 19 Mai à 13:01

    ah c'est c'est marrant quand même le monde est petit...

    moi j'ai travaillé 18 ans à l'assedic de paris, j'étais à l'antenne cadres, principalement mais j'ai commencé au siève rue traversière,  je ne connaissais pas trop les administrateurs mais il est vrai que l'on aurait pu se croiser, j'y étais de 1979 à 1995 , et j'ai fait aussi 2 ans à l'assédic du val de marne mais je m'y plaisais moins et moins d'avantages aussi !!!

    6
    Lundi 18 Mai à 04:52

    Bonjour Jacques,

    J'adore ton parcours professionnel et aussi ton implication dans l'organisation.

    Quel mari et papa impeccable tu faisais.

    Je t'admire.

    Bises.

    Lydia

    5
    Marie-France
    Dimanche 17 Mai à 13:21

    Bonjour

    Je vous remercie pour ces photos de Jacqueline en Martinique. Moi je n'ai qu'un fils et je l'emmenais en vacances à St Jean de Monts en Vendée. Je vous souhaite un bon dimanche.

      • Dimanche 17 Mai à 13:32

        excusez moi j'ai oublié de faire la modification dans le titre. C'est bien sur la suite de la Chine

    4
    Dimanche 17 Mai à 12:39

    Bonjour Jacques, de très belles photos et vous avez fait un beau parcours dans la vie. Super cette idée des trois petits fauteuils pour les enfants..et en plus ils étaient sages.

    J'ai bien ri quand Agathe avait déchiré les poupées en papier de la maîtresse... pour venger son petit frère!

    Bon dimanche

    Bien amicalement

    chatou

    3
    Dimanche 17 Mai à 12:34

    c'est la suite de la chine ça je pense..

    mon dieu les buildings !

    quels beaux voyages vous avez fait, heureusement ça fait de beaux souvenirs.

     

    hé bien vous avez pu les emmener toujours en vacances et toi tu bossais vachement,

    tu as travaillé à pole emploi !!! curieux.. moi en 1979 je suis entrée à l'assédic de paris ou je suis restée 18 années.. on avait souvent affaire à pole emploi...  qui s'appelait ANPE à l'époque.. c'etait le bon temps !!! moi j'étais au service AFA  si tu te souviens, action en faveur des allocataires.. j'étais secrétaire du service .. mais sur paris. 

    bon dimanche il fait beau, j'espère que tu vois ta famille , je t'embrasse flo.

     

      • Dimanche 17 Mai à 13:35

        J'étais membre du comité Régional ou je représentais L'ANPE.

        Y siégeaient les représentant départementaux des ASSEDICS où j'avais de nombreux amis. On aurait pu se croiser.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :